Rechercher

Jean Claude Couchet, maire de Flagnac, annonce sa dmission

Afin de se consacrer pleinement à ses missions de Président de la Communauté de Communes de la Vallée du Lot et de Président de l'Office de Tourisme, Jean Claude Couchet a décidé de présenter sa démission de ses fonctions de Maire à Madame la Préfète qui l'a accepté le 20 mars. Il en informait personnellement les habitants de Flagnac au moyen d'une lettre distribuée dans chaque boîte aux lettres, voir copie de la lettre ci-dessous.

 

Des mandats électifs records:

 

Elu pour la première fois en 1977, à l'âge de 26 ans, sur la liste de M. Eloi Cauffet, il fut adjoint de 1983 à 1989 et devint maire de Flagnac à partir de 1989 et  reconduit, à chaque élection, dans ses fonctions de premier magistrat de la commune de Flagnac.

 

Une volonté farouche de dynamiser notre commune:

 

Pendant ses longues années, Jean Claude Couchet, avec l'appui sans faille des différentes équipes municipales, s'est mis au service des habitants et a eu pour seul objectif de développer la commune de Flagnac et de la doter de nouvelles installations performantes et attractives pour accueillir de nouveaux habitants.

Jean Claude Couchet, de par son travail soutenu, en plus de sa vie professionnelle, sa disponibilité permanente,  sa gestion rigoureuse et le choix judicieux des investissements, lui ont permis de modeler la commune que nous connaissons aujourd'hui sans pour autant alourdir la fiscalité locale. 

 

Quelques réalisations parmi tant d'autres:

 

Nous avons plaisir ici de rappeler quelques réalisations qui ont marqué l'évolution de notre commune:

- réfection de tous les bâtiments communaux (presbytère, écoles, mairie,salle de fêtes de Flagnac, ..........

- aménagement des places et des bourgs (opération coeur de village),

- achat et réhabilitation d'anciens logements dans les bourgs,

- réalisation des réseaux assainissement et station d'épuration,

- aménagement de voiries et de nouvelles places,

- création de la base nautique et du camping, aménagement des berges du Lot,

- achat du terrain du spectacle,

-acquisition du foncier pour création de lotissements, maison de retraite, implantation d'Intermarché,

 

 

La volonté de se consacrer pleinement à notre territoire de la vallée du Lot:

 

Comme nous le voyons, quand Jean Claude Couchet s'investit dans un mandat, il le fait à fond; nous comprenons mieux ainsi son choix mûrement réfléchi de se consacrer à ses nouvelles fonctions exercées depuis 2008 afin de donner toute son énergie et ses compétences au service de notre territoire de la Vallée du Lot.

 

 

La lettre d'information de sa démission de la fonction de maire:

 

 "Madame, Monsieur,

Depuis 23 ans, avec les différentes équipes municipales, nous travaillons ensemble au développement et à une bonne gestion de la commune. C’est notre façon à nous de faire de la politique, au vrai sens du terme.

Il ne m’appartient pas de dire dans quelle mesure nous y avons réussi mais nous avons construit le plus consciencieusement possible son avenir dans l’intérêt de tous en essayant de n’oublier personne. Nous l’avons fait avec conviction, avec détermination.

Les responsabilités d’un maire évoluent constamment. En mars 2008, les délégués communautaires m’ont accordé leur confiance avec mon élection à la présidence de la Communauté de Communes de la Vallée du Lot. Depuis juillet 2010, j’assume aussi la présidence du tout nouveau office de tourisme.

Au 1er janvier 2013, la commune de Bouillac va rejoindre notre communauté. Je souhaite que cette intégration soit réussie et qu’elle permette d’enclencher une nouvelle dynamique. Nous continuerons, comme par le passé, à privilégier les investissements productifs, créateurs d’emplois, de richesses et de développement.

Durant ces 4 années, j’ai mesuré combien il était difficile d’assumer avec efficacité et disponibilité ces responsabilités à moins de devenir un professionnel de la politique. Chacun comprendra que ce ne soit pas mes convictions.

Ainsi, mon engagement de tous les instants ne me permet plus d’être aussi présent à la mairie, les adjoints devant palier trop souvent mes absences.

Pour toutes ces raisons, j’ai décidé de démissionner de mon poste de maire tout en restant au conseil municipal. Ainsi, je continuerai à assumer mes différentes présidences (communauté, office de tourisme) et délégation dans les commissions où je représente la Communauté de Communes de la Vallée du Lot.

Il va de soi que je continuerai à assumer pleinement mes responsabilités, que je serai plus disponible pour d’autres engagements.

Je vous remercie, toutes et tous, pour la confiance et le soutien que vous m’avez accordé."

 

 

Accueil Nous Contacter Accès Réservé Plan du Site